Rechercher
  • Nelly

Donne-moi des fils ou je meurs de Maud JAN-AILLERET


Résumé :

Donne-moi des fils ou je meurs crie Rachel à Jacob dans la Genèse. Donne-moi des fils ou je meurs hurle Laure à Antoine après avoir perdu, pour la troisième fois, leur bébé avant le terme de la grossesse. Jusqu'ici, tout leur réussissait pourtant : ils s'aiment depuis la fac, il est journaliste, elle travaille dans un cabinet de conseil, ils viennent d'acheter un appartement à Paris et sont entourés par une famille nombreuse. Mais tout bascule lorsqu'ils essaient d'avoir un enfant. Alors commence un parcours du combattant bien loin de l’horizon de bonheur espéré.

Inspirée de sa propre expérience, Maud Jan-Ailleret raconte ici l’histoire d’une femme face à son impuissance. Une épreuve que beaucoup endurent, souvent sans en parler : les examens cliniques répétés, la honte face aux mères accomplies et ces familles qu’on envie, le malaise des proches, le couple qui s’étiole et la mort qui revient. Elle dit l’isolement et l’incompréhension, mais aussi le courage et la foi que Laure et Antoine iront puiser en eux. Car c’est un texte puissant et lumineux que celui-ci : la formidable histoire d’amour d’un couple que le sort frappe sans abattre, le portrait d’une mère empêchée mais non moins femme, qui fera triompher la vie.


Mon avis :


Un témoignage poignant et douloureux…


Difficile de lire ce livre quand l’on ait concerné de manière proche ou éloigné à l’un des sujets les plus douloureux au monde « la maternité »… Ne pas avoir d’enfant involontairement blesse profondément une femme, un couple. Plusieurs cas possible… décès de l’enfant, fausses couches, infertilité, maladies… Cela n’a pas d’importance, la sensibilité reste la même.


Ici Maud nous raconte son parcours pour avoir un enfant. Après 2 fausses couches et une mort in utero, des analyses plus poussées sont effectuées afin d’en connaître la cause. Et là le verdict tombe. Une nouvelle qui bouleversera encore plus sa vie, son avenir… Elle a une maladie qui l'empêche d'amener à terme ses grossesses.


Maud raconte ses joies d’être enceinte à plusieurs reprises et ses jours sombres. Elle ne mâche pas ses mots, ce qui rend son témoignage encore plus fort. À travers son histoire, on se dit finalement qu’il y a toujours plus malheureux que soit. Maud va nous montrer aussi que l’amour vrai et sincère dans un couple peut survivre à des moments difficiles de la vie mais avec pour maitre mot « la communication ». Se dire ce que l’on a sur le cœur, que cela fasse mal ou pas est très important dans un couple. Elle nous montrera aussi qu’avoir une famille proche de soi et un bon remède.

L'auteur nous embarque dès le départ dans un drame familial.

On vit avec Maud du début à la fin. Quand elle pleure, on pleure, quand elle est joyeuse, on est joyeux. Maud nous laisse rentrer dans sa vie la plus intime pour faire comprendre à la société qu’il faut parler de sujet tabou tel que les fausses couches, mais pas que… Elle abordera le deuil prénatal pour prétendre à adopter un enfant. Sujet bien délicat. Son mari, Antoine, malgré tout sera toujours à ses côtés et n’en finiront pas moins, encore plus souder par les épreuves. Si Antoine est blessé psychologique par les drames de l’enfantement, Maud n’en ai pas moins blessé psychiquement mais aussi physiquement. C’est Maud qui subit les opérations après fausses-couches. Mais ensuite, ils ne font qu’un et vaincrons les épreuves. L’amour les sauvera…


Ce témoignage est un hymne à l'espoir peu importe les difficultés que la vie nous réserve et nous fais traverser, peu importe que cela soit lié à un désir d’enfant, il faut garder espoir en la vie.


ISBN : 978-2-3791308-7-8

208 pages

Prix : 7.50 €

Éditions monpoche.fr

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout